Cycl’océane dans le Pays-Basque

Comme vous l’avez peut-être vu sur les réseaux sociaux nous sommes déjà de retour à La Rochelle. Mais vous faites bien de faire un tour dans l’article « Cycl’océane dans le Pays-Basque » pour avoir plus de détails sur notre dernière étape de voyage et d’interventions !

P1040064

Lundi 15 Juin, 8h, il est temps de plier la tente après une nuit très calme parmi les pins. Nous remontons rapidement sur nos vélos pour de nouveau mettre le cap au Sud. Nous arrivons vers 10h à Vieux-Boucau, la houle est petite mais les bancs de sables sont très jolis et le vent très faible. Nous n’allons pas rater une occasion pareil ! Alors hop, Léo enfile la combinaison et part profiter des petites vagues pendant que la marée monte. Ensuite nous profitons de la brise rafraîchissante qui se lève en début d’après-midi pour voguer en direction de Saubion. Le temps s’est bien dégradé et il commence à pleuvoir. Les gouttes sont grosses et fraîches, nous nous enfermons donc pour la fin de la journée dans les sanitaires du camping.

P1040072DCIM100GOPRO

Mardi 16 Juin, lorsque nous nous levons il fait toujours le même temps que la veille… Lorsqu’une brève accalmie pointe le bout de son nez, nous sautons sur l’occasion pour ranger tout le matériel. A peine terminer il commence à pleuvoir fort de nouveau, nous retournons donc dans notre nouvel abris attitré, les sanitaires. L’accalmie suivante nous donne le courage nécessaire pour enfourcher nos vélos et pédaler jusqu’à Soorts-Hossegor où nous allons visiter quelques magasins d’usine. Après une pluie diluvienne entre midi et deux nous repartons jusqu’à Capbreton. Une bonne brise souffle et le soleil apparaît de nouveau, c’est l’occasion parfaite pour faire sécher notre matériel ! Nous avons passer le reste de la journée à tourner et retourner nos affaires comme des crêpes afin d’obtenir un séchage optimal.

Mercredi matin, la houle est censée commencée à rentrer ! Mais lorsque nous arrivons sur la plage de Santocha Léo est déçu de voir que le swell promis n’est pas encore au rendez-vous. Qu’à cela ne tienne, elle arrivera plus tard, et pour se rafraîchir Léo va faire deux trois take-off. Une fois le thermique soufflant nous nous dirigeons de nouveau sur la vélodyssée qui nous emmènera ce jour-ci à Ondres où nous observons le tournage d’un film espagnole pendant que le soleil se couche.

P1040105P1040083

Jeudi 18 Juin, nous nous levons de bonne heure et partons en direction de la plage, ça y est la houle est là ! Encore un peu désordonnée mais il y a une taille de bonhomme, bref de quoi s’amuser ! Après un café le temps que la marée se cale, Léo plonge de nouveau dans l’océan Atlantique pour profiter de plusieurs jolies séries ! Ensuite il est temps de reprendre les vélos car le lendemain nous intervenons dans l’école Jules Ferry de Bayonne. Nous arrivons à Bayonne vers 16h30 et allons directement à l’école pour se présenter au près des institutrices des classes de CM1/CM2 dans lesquelles nous interviendrons. Avant de repartir une autre institutrice nous propose de planter la tente dans le jardin de son père qui habite à deux pas de l’école et ainsi nous éviter de faire des allers-retours ! Nous acceptons avec joie mais au final nous avons même eu la chance de profiter d’un vrai lit bien confortable ! Vers 18h30 nous rejoignons Hugo notre ami de Cherbourg qui est en stage d’océanographie à Bayonne ! Après de chaleureuses retrouvailles nous sautons dans sa légendaire 205 et partons à la recherche de vagues ! Nous passons à Anglet où la marée est encore trop haute et partons ensuite en direction de Guéthary.

P1040149P1040150

P1040265

Nous nous mettons à l’eau à la plage de Cenitz ou de supers sets déroulent sur des dizaines de mètre mais un peu loin pour que Solène puisse faire des photos de bonne qualité ! Malgré un léger vent on-shore ce fut une très belle session qui fait mal aux épaules ! Nous terminons notre journée avec Hugo aux Casetas de Biarritz en buvant un verre.

P1040181

P1040273

Vendredi matin lorsque nous nous levons il pleut des trombes d’eau et nous sommes plus qu’heureux d’avoir passé la nuit dans une maison au sec ! Nous enfourchons nos vélos sous la pluie et même si l’école Jules Ferry est à deux coups de pédale nous y arrivons détrempés… Alors que la pluie se calme nous commençons l’intervention sous le préau avec les deux classes de CM1/CM2 combinés ! Nous nous présentons, expliquons notre trajet, détaillons le matériel et ensuite discutons avec les élèves des problèmes liés à la pollution littorale. Cette thématique avait été pour les deux classes, un fil conducteur tout au long de l’année. Ils étaient déjà largement sensibilisés, nous avons donc pu rentré dans des explications un peu plus détaillées ! Nous avons discuté des problèmes des pollutions « invisibles », de la bio-accumulation, de la surpêche, puis des différentes solutions permettant d’améliorer la vie marine. Ensuite les classes se sont séparées de nouveau, Solène a animé un atelier de groupe « dessines moi des éco-gestes » sur des affiches A3 et Léo a répondu a de nombreuses questions sur le voyage à vélo, la vie sur un vélo, l’aventure, l’environnement marin… A midi nous avons mangé avec l’équipe enseignante de l’école Jules Ferry. Ce fut un déjeuner dans la bonne humeur animée par des enseignants adorables et survoltés préparant la fête de fin d’année ! Nous sommes ensuite allés un peu plus au Nord en direction de Tarnos pour trouver un camping où passer la nuit.

P1040171P1040190

Samedi 20 est une journée où nous avons du temps devant nous. Nous profitons de la matinée pour surfer le swell qui est devenu très clean ! Quelques jolies vagues et une séance bronzage plus tard nous retournons à Bayonne pour préparer notre intervention de la journée. Ce jour là nous sommes conviés par Txirrind’ola, un atelier vélo, pour donner un retour sur notre projet et notre voyage à vélo pendant un apéro dînatoire ! Deux autres voyages seront aussi racontés : Loïc qui a relié avec deux amis d’enfance Orléan et le cap Sud en Inde avec comme objectif de valoriser des projets de développement alternatif (de la construction jusqu’à l’agriculture) ; et Manon qui a utilisé le vélo comme moyen de transport pour voyager en Australie, Tasmanie et Nouvelle-Zélande ! Nous avons longuement échangé sur le matériel choisi, les itinéraires et l’hospitalité des gens lorsque nous voyageons à vélo ! Ce fut une soirée qui nous a fait voyagé aux quatre coins du monde ! Ce fut plein de rencontres extraordinaires très enrichissantes qui ne donnent qu’une envie : repartir et encore plus loin ! Nous sommes ensuite allé chez Valérie responsable de l’antenne Surfrider Côte Basque qui nous hébergeait gentiment pour la soirée.

P1040305

Dimanche 21 Juin nous participons avec la Surfrider Côte Basque à une brocante surf sur la plage des Cavalier à Anglet. Mais cette journée ne s’arrêtait pas à l’achat et à la vente de matériel. Aujourd’hui plusieurs associations et projets alternatifs sont conviés pour se présenter et se faire connaître ! Des concerts étaient aussi organisés ainsi qu’une démonstration de capoeira ! Nous avons encore rencontré plein de gens intéressant et intéressés ! Nous pouvons vous assurer que notre planète à de l’avenir avec tout ces beaux projets qui voient le jour ! Nous avons été très heureux de participer à cet événement qui une fois de plus s’est révélé être très enrichissant, d’autant plus que le beau temps était au rendez-vous ! Léo a même eu l’occasion d’essayer de surf un alaia en 5′ et en 8’4″ ! La conclusion : c’est très dur surtout à la rame mais une fois sur la vague la sensation de glisse est simplement incroyable, c’est très pur, la vague est ressentie d’une manière incroyable. Si des gens sont intéressés nous vous invitons à visiter le site Taosurf où des alaias magnifiques sont disponibles. Après avoir rangé le stand et avoir salués tous les bénévoles de la Surfrider nous sommes allés à Bayonne profiter des concerts de la fête de la musique. Une fois de plus nous avons été hébergés par la famille de Valérie. Ce soir fut le dernier du voyage du projet Cycl’océane. Nous étions déjà nostalgique de rentrer chez nous… Mais ce que nous ne savions pas c’est qu’une journée pleine d’aventure nous attendait le lendemain !

P1040310P1040309

Lundi 22 Juin, il est temps pour nous de rentrer en direction de La Rochelle. Mais avant cela il fallait absolument que Léo profite une dernière fois des vagues ! Un beau swell rentrait à Anglet et a permis à Léo de bien s’amuser dans un bon mètre quatre vingt sur le spot des sables d’or !

DCIM100GOPRO

Ensuite nous sommes allés en direction de la gare de Biarritz pour prendre le train à 14h. Nous avions ensuite un changement à Bordeaux. Notre train était légèrement en retard et pour prendre le suivant en direction de La Rochelle il fallait traverser toute la gare avec les vélos, la remorque et les surfs et ce n’est pas une mince affaire… Nous sommes arrivés juste à temps mais les contrôleurs n’ont pas accepté la remorque à bord… Nous nous sommes donc retrouvés comme deux idiots sur le quai de la gare pendant que notre train s’éloignait… Le prochain pour La Rochelle partait à 19h30 et nous n’étions pas sûr de pouvoir le prendre non plus vu que c’était aussi un Intercité. Nous avons alors décidé de prendre un autre intercité (bien plus neuf) qui allait à Saintes et nous rapprochait de La Rochelle. Une fois à Saintes nous espérions pouvoir prendre un train jusqu’à La Rochelle. Un peu stressé nous avons attendu qu’il arrive. Finalement cette fois ils nous ont accepté (après que nous les avions implorés bien sur) avec tout le matériel et nous avons pu rentrer jusqu’à La Rochelle ! Un peu en retard et épuisés d’avoir porté le matériel (très lourd) dans tous les sens dans les gares mais de retour quand même ! Si nous avons un conseil : évitez les remorques pendant des voyages à vélo si vous devez prendre des transports !!

DCIM100GOPRO

Merci à tous d’avoir suivi le voyage à vélo du projet Cycl’océane !

Un grand merci à tous les kissbankers, à toutes les personnes rencontrées, les personnes qui nous ont hébergé et à toutes celles avec qui nous avons travaillé ! Nous ne vous remercions jamais assez pour cette expérience extraordinaire !

A bientôt dans l’eau ou sur les routes !

Des bises satisfaites !

P1040293

Publicités
Catégories : Non classé | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Cycl’océane dans le Pays-Basque

  1. Lulu

    Oh nooon c’est finit !
    Allez-y, repartez en trip, c’était très chouette de voyager avec vous les copains, alors merci à vous 🙂

    Bon courage pour la suite et n’oubliez pas de vous la régaler !
    Des bisous tout plein !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :